Présentation du Conseil de l’Europe

Né en mai 1949, le Conseil de l’Europe est la première institution européenne créée dans l’après-guerre.

Son implantation à Strasbourg, ville de la réconciliation franco-allemande, est hautement symbolique. Sa création procède de la volonté de ses 10 États fondateurs, dont la France, de réaliser une union toujours plus étroite entre eux et de fonder leurs rapports et leurs sociétés sur la prééminence du droit, en mettant leurs citoyens à l’abri de l’arbitraire des États. 18 mois plus tard, la Convention européenne des droits de l’Homme voyait le jour.

Après la chute du mur de Berlin, le Conseil de l’Europe a acquis une dimension paneuropéenne, donnant sa signification profonde et sa dimension véritable à l’œuvre entreprise en 1949. Il accueille aujourd’hui 47 des 49 États du continent et réunit ainsi 800 millions de citoyens.

Dans tous ses domaines d’activités (droits de l’Homme, État de droit, démocratie, culture, éducation, jeunesse, santé publique, etc. - seule la sécurité en est statutairement exclue -), le Conseil de l’Europe incarne un projet européen protecteur des citoyens.

Organisation de coopération intergouvernementale (contrairement à l’Union européenne), le Conseil de l’Europe a créé, au fil du temps, un véritable espace juridique commun à tous les pays européens, basé sur un système conventionnel riche de plus de 200 conventions. Certaines d’entre elles sont dotées de mécanismes de suivi permettant d’évaluer la manière dont les États les respectent et d’inciter ceux-ci à remédier à leurs défaillances.

En renforçant le caractère démocratique des États, le Conseil de l’Europe contribue à la stabilité et à la sécurité sur le continent européen. Il est un vecteur de paix et de multilatéralisme, de promotion des valeurs et de la démocratie, sujets ancrés au cœur des priorités diplomatiques françaises.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Crédits Photo : © Conseil de l’Europe
Téléchargez cette carte sur le site internet du Conseil de l’Europe

Dernière modification : 30/06/2016

Haut de page