Matinée débat sur les droits de l’Homme au Quai d’Orsay (10 décembre 2011)

Le combat pour les droits de l’Homme est constitutif de l’histoire de notre pays et un élément fondamental de notre République. Il constitue donc une dimension essentielle de l’action extérieure de la France.

Le 10 décembre, pour marquer le jour anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, une matinée de débats consacrée au thème « Une diplomatie engagée au service des droits de l’Homme », était pour la première fois organisée au Quai d’Orsay.

Plusieurs forums thématiques se sont déroulés simultanément en présence de personnalités et de militants des droits de l’Homme.

Alors que, partout dans le monde, s’exprime l’aspiration au respect de ces droits fondamentaux, le ministère des Affaires étrangères et européennes a présenté les grands combats dans lesquels la France est engagée, notamment les droits des femmes, la liberté d’expression, la liberté de la presse, la dépénalisation de l’homosexualité, les enfants soldats, l’abolition universelle de la peine de mort.

JPEG - 107.1 ko

Journée des droits de l’Homme : photo de groupe de M. Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, avec les récipiendaires du prix international des droits de l’homme de la République française (Quai d’Orsay, hôtel du ministre)

Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, a remis à cinq personnalités étrangères le prix des droits de l’Homme de la République française, décerné par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme.

- Lire le discours d’Alain Juppé à l’occasion de la remise du prix des droits de l’Homme de la République française (10 décembre 2011)

"Aujourd’hui, en attribuant le Prix des droits de l’Homme aux lauréats choisis par la Commission nationale consultative des droits de l’Homme, la France exprime son admiration et son soutien à ceux qui incarnent les valeurs dans lesquelles elle se reconnaît depuis des siècles : le respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales. La République vient à la rencontre de ceux qui se mobilisent pour les défendre, partout où elles sont bafouées ou menacées."

Dernière modification : 28/05/2015

Haut de page